L'une des évolutions majeures dans la recherche sur internet ces dernières années est l'utilisation de la recherche vocale. La majorité des appareils connectés proposent désormais des commandes vocales, et de plus en plus de fonctionnalités sont accessibles aux utilisateurs, allant de la simple recherche sur internet jusqu'aux achats sur des sites e-commerces.

De nombreuses sociétés se lancent sur ce créneaux. On pourra citer, entre autre, Google avec Google Now, Apple avec Siri, Microsoft avec Cortana ou encore Amazon avec Alexa. Aux vues de l'engouement des grandes sociétés du web pour cette technologie, il y a fort a parier que celle-ci deviendra omniprésente dans notre quotidien dans les années à venir.

Bien entendu, cela implique des changements importants dans la stratégie à adopter pour promouvoir son site internet ou son application mobile. L'augmentation du nombre de recherche vocale est corrélée à une diminution du nombre de recherche écrite et il est primordiale de préparer dès à présent cette transition.

Nous verrons dans cet article quelques informations et statistiques à propos de la recherche vocale, mais aussi des pistes vous permettant de profiter au mieux de cette nouvelle technologie pour faire connaitre votre site et prendre une longueur d'avance sur vos concurrents.

Recherche vocale et nouveaux comportements

Allongement des requêtes de recherche.

L'utilisation de la recherche vocale entraine de nombreux changement quant-aux recherches effectuées sur internet, alors que les recherches écrites sur Google se composent de quelques mots clés, les recherches vocales, au contraire, sont effectuées sous forme de phrases ou de question.

Prenons l'exemple d'un internaute cherchant un garagiste dans la ville de Nice, il aura tendance a effectuer une recherche sur Google avec les termes "Garage Nice". Dans le cas d'une recherche vocale, la requête ressemblera plus à "Où trouver un garage sur Nice ?" ou bien "Où faire réparer ma voiture à Nice ?"

Des termes de recherche mieux orthographiés.

Si vous avez déjà observé un rapport sur le trafic en provenance des moteurs de recherche sur votre site, vous avez surement du vous rendre compte que de nombreuses recherches présentent des fautes d'orthographe. La recherche vocale étant gérée par des robots, les recherches vocales présentent moins de fautes d'orthographe.

Le contexte de recherche mis en avant.

Les recherches intègrent de plus en plus de paramètres relatifs à l'environnement de l'utilisateur. L'exemple le plus concret est celui des résultats géolocalisés, demandez à votre téléphone "Trouves moi un Pizzeria", les résultats proposés seront différents selon que vous vous trouviez à Nice, Paris ou Marseille. Les résultats pourront varier aussi selon l'heure à laquelle vous effectuez la recherche, en fonction des horaires d'ouverture et de fermetures de différentes pizzeria se trouvant à proximité de vous.

Quelques statistiques !

Une étude réalisée par Northstar Reseach pour Google, nous présente les différences de comportement des utilisateurs par rapport à la recherche vocale entre les adultes et les adolescents dans différentes situations de la vie courante sur le continent américain.

Le premier résultat de l'étude nous montre que la recherche vocale se démocratise avec : 55% des adolescents américains et 41% des adultes utilisent la recherche vocale quotidiennement.

Statistiques d'utilisation contextuelle.

Situation Adolescents utilisant la recherche vocale Adultes utilisant la recherche vocale
Avec des amis 57 % 24 %
Dans la salle de bain 22 % 15 %
En faisant la cuisine 8 % 23 %
En faisant de l'exercice 17 % 15 %
En regardant la télé 59 % 36%

On observe au premier coup d'oeil que le taux d'utilisation de la recherche vocale est assez important pour une technologie aussi récente, et que, bien que, les adolescents l'utilisent plus souvent (hormis lorsqu'ils font la cuisine), une part non négligeable des adultes y ont recours.

Pourquoi utilise-t-on la recherche vocale ?

La seconde information présentée par l'étude nous indique les principales raisons pour lesquelles les internautes utilisent la recherche vocale.

Les adolescents et la recherche vocale ?
Utilisation Pourcentage
Appeler quelqu'un 43 %
Demander son chemin 38 %
Une réponse lors des devoirs 31 %
Écouter une musique 30 %
Trouver les horaires de cinéma 20 %
Demander l'heure 13 %
Les adultes et la recherche vocale ?
Utilisation Pourcentage
Demander son chemin 40 %
Dicter du texte 39 %
Appeler quelqu'un 31 %
Demander l'heure 11 %
Écouter une musique 11 %
Trouver les horaires de cinéma 9 %

Nombre de mots utilisés dans une recherche vocale.

Le graphique ci dessous nous présente la longueur des requêtes de recherche en fonction du type de recherche effectué, Recherche vocal ou recherche textuelle classique. On observe au premier coup d'oeil que les requêtes effectués au son de la voix ont tendance à être plus longue.

Nombre moyen de mot dans une recherche vocale

Une adoption très récente.

Une récente étude réalisée par MindMeld a demandé aux utilisateurs à quand remonte leur première utilisation de la recherche vocale. Il en ressort qu'un très large partie des internaute sondés ont utilisé la recherche vocale pour la première fois dans les 6 derniers mois.

Première utilisation de la recherche vocale

Comment optimiser sa stratégie SEO pour la recherche vocale ?

Voyons désormais comment faire évoluer votre stratégie SEO afin d'améliorer votre positionnement lors des requêtes effectuées avec sa voix.

Utilisez des requêtes de longue traine.

Comment nous l'avons vu précédemment, les recherches vocales ont tendances à être plus longue que les recherches "textuelle" classiques. Vous devez donc référencer votre site sur des requêtes plus longue, en plus de vos mots clés classiques, tentez de référencer vos pages profondes sur des réponses précises, demandez vous quelles sont les questions qu'un internaute est susceptible de se poser et répondez y.

Pour prendre un exemple, si vous possédez un site de cuisine et que vous souhaitez vous référencer sur des termes tels que "recette gâteau au chocolat", ajoutez des pages profondes à votre site répondant à des questions tels que "Comment faire un gâteau au chocolat" ou encore "Quels sont les ingrédients d'un gâteau au chocolat ?".

Adaptez vos efforts en fonction du degrés d'intention du visiteur.

Un des principaux avantages de la recherche vocale est que l'internaute vous donne indirectement son niveau d'intention (est-il prêt à acheter votre produit ou bien recherche-t-il juste des renseignements ?)

Il est possible de classer les degrés d'intention de l'internaute à partir du premier mot de sa question. Qui/Quoi, Comment, Quand, Où.

Alors qu'un internaute recherchant uniquement des informations sur un produit ou un service utilisera des questions commençant par "Qui" ou "Quoi", un internaute étant prêt à effectuer une conversion utilisera des questions commençants par "Où", vous devez donc placer vos efforts de référencement sur ce dernier type de requête. Ceci est particulièrement vrai dans le cas d'une stratégie de référencement locale.

Utilisez les Rich Snippets.

Les rich snippets sont des compléments d'informations que vous pouvez intégrer dans vos pages afin de permettre aux moteurs de recherche de mieux comprendre les informations présentes dans celle-ci. Les différentes informations que vous pouvez intégrer dans vos pages sont disponibles sur le site schema.org. Vous pouvez par exemple indiquer les horaires d'ouverture d'un établissement ou bien sa position GPS, les moteurs de recherche seront ainsi en mesure d'en connaitre plus sur vous et donc de proposer vos services aux internautes effectuant des recherches vocales au moment où ils sont à même d'utiliser vos services.

Rédigez des textes pouvant être lus par des robots.

Bien souvent, les résultats de recherche vocale sont lus par l'assistant personnel de l'utilisateur. Il est donc nécéssaire de rédiger vos contenus de manière à ce que ceux ci soit facilement lisibles par un robot et compréhensibles par l'utilisateur. De plus, n'hésitez pas a intégrer le nom de votre marque dans ces textes afin que les utilisateurs soient en mesure de reconnaitre la source de la réponse sans pour autant avoir à regarder sur leur téléphone.

Sources :