Dans cet article, nous allons en apprendre plus sur le taux de rebond, un des indicateurs phares sur le web, qu’est-ce que le taux de rebond ? Comment obtenir et interpréter cet indicateur qui en dit long sur la qualité de votre trafic et enfin comment optimiser votre taux de rebond afin d’obtenir de meilleures performances pour votre site ?

Définition du taux de rebond ?

Le taux de rebond (aussi appelé bounce rate en anglais) est un indicateur de performance mesurant le pourcentage de visiteurs n’ayant visité qu’une seule page sur votre site. On observe un rebond quand un internaute arrive sur votre site et le quitte immédiatement sans avoir visité de page supplémentaire.

On considère qu’un visiteur effectue un rebond dans les cas suivants :

  • Celui-ci a cliqué sur un lien externe.
  • Une fois sur votre page, il a fermé l’onglet de navigation.
  • Il a directement tapé une nouvelle URL dans la barre d’adresse.
  • Il a cliqué sur le bouton précédent.

Cet indicateur permet de juger de la qualité de votre trafic, les visiteurs que vous envoyez sur votre site sont-ils intéressés par vos produits ou votre contenu ? Bien souvent, un taux de rebond important révèle une faiblesse dans votre stratégie d’acquisition ou bien dans votre expérience utilisateur. Dans de rares exceptions, un taux de rebond élevé n’est pas alarmant, mais dans la grande majorité des cas, un taux de rebond supérieur à 50% est problématique.

Les implications d’un taux de rebond élevé.

Comme indiqué précédemment, un taux de rebond élevé est souvent un mauvais signe, nous allons voir maintenant ces implications dans les stratégies SEO et SEA d’un site internet.

Le cas des campagnes SEA

Lors de la mise en place de campagnes Adwords, il est important de surveiller la qualité du trafic que l’on envois sur les pages, d’autant plus que vous payez pour chaque clic. À moins que votre site internet ne contienne qu’une seule page, le taux de rebond de vos campagnes ne devrait jamais dépasser 50%.

Si celui-ci est supérieur, il y a de fortes chances que les mots clés que vous utilisez dans votre campagne ne soient pas pertinent. Je vous conseille alors de revoir le ciblage de votre campagne Adwords. J’observe bien souvent ce comportant pour des comptes Adwords utilisant principalement des mots clés en requêtes larges, sans exclusion de mots clés et redirigeant vers des pages non pertinentes par rapport à la recherche de l’utilisateur. Cette faible performance est bien souvent corrélée à un faible score de qualité, ce qui entraine une hausse de vos enchères.

Si vous êtes dans ce cas-là, voici mes conseils :

  • Dans votre compte Adwords, rendez-vous sur le rapport « Termes de recherche » et vérifier que les recherches des internautes sont bien pertinentes par rapport aux produits que vous proposez sur votre site.
  • Ajouter des mots clés à exclure dans vos campagnes afin d’éviter de diffuser des annonces sur les mots clés n’étant pas pertinent.
  • Vérifier que vos pages de destinations sont bien cohérentes avec la recherche de l’internaute, par exemple, si celui-ci recherche une guitare acoustique, ne le renvoyez par vers une page proposant toute une gamme de guitare (électriques, acoustiques, folks…) mais vers une page présentant uniquement les produits susceptibles de l’intéresser.

Le cas des campagnes SEO

Dans le cas des campagnes SEO, un taux de rebond révèle que vous ne répondez pas à la requête de l’internaute. C’est, de plus, un très mauvais signe pour l’algorithme de Google. Si votre site génère des clics mais que vos visiteurs appuis sur le bouton retour, cela indique à Google que votre page n’est pas pertinente pour la recherche et vous risquez de perdre des positions dans la page de résultat. Cet indicateur doit donc retenir toute votre attention afin de vous permettre de gagner de précieuses positions et pouvoir espérer être classé dans la première page.

Dans un premier temps, vous devez vérifier la pertinence de la page avec la requête puis optimiser votre expérience utilisateur. Nous reviendrons sur ce second point dans la suite de l’article.

Qu’est-ce qu’un bon taux de rebond ?

Afin de vous permettre de juger des performances de votre site, voyons dans un premier temps ce qu’est un bon taux de rebond.

  • 0% : Atteindre un taux de rebond de 0% est impossible, si vos rapports Google Analytics indique un tel taux de rebond c’est qu’il y a un problème au niveau de votre intégration de Google Analytics. Dans ce cas, téléchargez immédiatement le Google Tag Assistant et corriger le problème.
  • Inférieur à 25% : A moins que votre trafic soit très faible, il y a de forte chance qu’il y ait un problème au niveau de votre intégration de Google Analytics là aussi.
  • Entre 26% et 40% : Votre site est très performant, essayez de maintenir ce taux.
  • Entre 41% et 55% : Votre site se situe dans la moyenne, il n’y a rien d’alarmant. Cependant vous pouvez essayer d’intégrer les suggestions ci-dessous afin d’améliorer encore votre taux de rebond.
  • Supérieur à 55 % : Votre site a besoin d’être optimisé.

Analyser le taux de rebond d’un site.

Nous allons maintenant voire comment analyser le taux de rebond. Dans un premier temps, rendez-vous sur Google Analytics, dans la section « Audience », puis dans le rapport « Vue d’ensemble »

Taux de rebond, vue d'ensemble

Vous pouvez alors observer le taux de rebond général du site. Cela nous donne une idée générale, mais nous si nous voulons de meilleures performances, nous devons pousser l’analyse plus loin.

Afin de vérifier les performances en fonction des appareils, nous allons désormais nous rendrez dans le rapport « Audience », « Mobile », « Vue d’ensemble ». Cela nous permettra de connaitre les performances en fonction du type d’appareil qu’utilise l’internaute pour accéder au site.

Taux de rebond, rapport par appareil

Dans le rapport ci-dessus, nous voyons une forte différence entre le desktop, le mobile et les tablettes. Les performances sur desktop sont très bonnes alors qu’elles mériteraient d’être améliorer sur les autres appareils. Nous avons désormais plus d’information sur les actions à mettre en place afin d’optimiser le taux de rebond général du site.

Ce type d’analyse peut (et doit) être effectué sur les différents rapports disponibles dans Google Analytics. Voici une liste des rapports que j’utilise le plus souvent, cette liste est bien sur non exhaustive et doit être adaptée en fonction des caractéristiques du site à analyser :

  • Audience / Technologie / Navigateur et OS : Une forte de différence dans ces rapports peut indiquer un problème de comptabilité avec certains navigateurs et vous permettre d’identifier clairement les navigateurs devant faire l’objet d’une revue technique. Il est aussi possible d’utiliser l’onglet « Résolution d’écran » afin de vérifier si votre site n’a pas de problèmes au niveau de la version responsive.
  • Audience / Données démographiques : L’analyse des rapports de cette section vous permet d’identifier les personnes plus intéressées par vos produits et d’adapter la sémantique de votre site en fonction. On ne parle pas de la même façon à des étudiants ou des jeunes actifs et à des retraités. Le champ lexical, ainsi que la manière de vous adresser à vos visiteurs peut avoir un impact significatif sur votre taux de rebond.
  • Audience / Centres d’intérêts : Ces rapports vous permettent d’avoir savoir plus sur ce que vos visiteurs aiment, et donc d’adapter vos pages en fonction. Cela est d’autant plus important dans la gestion de campagne Adwords, car une bonne performance sur un segment vous permet d’obtenir des informations afin de mettre en place des ciblages plus précis à l’aide des audiences In-Market.
  • Acquisition / Tout le trafic / Canaux : Ce rapport vous permet d’identifier les canaux d’acquisition les plus performants et donc d’optimiser vos campagnes.

Comment améliorer votre taux de rebond ?

Nous allons voir maintenant les principaux éléments pouvant être à l’origine d’un taux de rebond élevé, et dans ce cas, comment y remédier.

Améliorez le temps de chargement de vos pages.

Différentes études ont montré que si une page met plus de 3 secondes à se charger, les visiteurs ont une fâcheuse tendance à quitter le site et à aller recherche le produit ou l’information autre part. Vous devez donc porter une attention toute particulière à la vitesse de chargement de votre site. C’est particulièrement vrai pour les visiteurs en provenance d’appareils mobiles.

Le contenu de votre page se suffit à lui-même.

Ici, rien d’alarmant, si votre visiteur recherche une information précise et la trouve sur votre page, il n’aura pas besoin de visiter votre site. Vous n’avez dans ce cas aucune action à mener. Ceci est particulièrement vrai pour le site d’actualité ou encore les sites de cuisine.

Vérifiez la variance des taux de rebond.

Les taux de rebond des différentes pages de votre site varient, il est possible que certaines pages à fort trafic aient un taux de rebond élevé, vous devez donc concentrer vos efforts sur ces pages en particulier.

Vérifiez que le titre et la description de la page correspondent à son contenu.

C'est pour moi l’une des plus grosses erreurs que vous pourriez commettre. Vos balises title et description doivent décrire le plus précisément possible le contenu de votre page. Si le titre de votre page et le contenu de celle-ci ne correspondent pas, vos visiteurs se rendront rapidement compte que vous ne répondez pas à leur question et quitteront votre site.

Ce point est d'autant plus important que si cela se produit de nombreuses fois, les internautes ignoreront totalement votre site lors de leurs recherches, ce qui aura un impact négatif sur votre taux de clic et donc votre positionnement dans les résultats de recherche.

Corrigez les erreurs techniques sur vos pages.

Nous n'allons pas nous attarder sur ce point, mais si des erreurs sont présentes sur votre page, cela diminue très fortement votre indice de confiance et vos visiteurs quitteront votre site. C’est le cas, par exemple, des erreurs PHP qui se glissent sur le site ou encore de pages indisponibles à cause d’erreurs 500.

Assurez-vous que votre trafic est correctement ciblé.

Ce point-là n'est pas forcement de votre ressort. Si votre article ou votre page a été citée, par exemple dans un blog, et que les centres d'intérêt de de ces visiteurs ne correspondent pas au contenu que vous proposez, ceux-ci n'approfondiront pas leur visite et quitteront votre site.

Dans le cas d’une campagne de liens sponsorisés, vous devez revoir votre campagne. S’il s’agit d’un lien généré naturellement par un autre site ou un réseau social, concentrez-vous sur la qualité de la page.

Assurez-vous que votre contenu présente une plus-value.

Un taux de rebond important peut provenir du fait que la page sur laquelle votre visiteur atterrit ne présente pas de plus-value et ne lui apprend rien. Si vous vous contentez de répéter ce que l'ensemble des autres sites de votre secteur disent, votre visiteur ne trouvera pas d’intérêt à continuer sa visite sur votre site.

Optimisez l’expérience utilisateur sur votre site.

L'optimisation des taux de rebond et l'expérience utilisateur sont deux domaines qui se complètent. Si la navigation sur votre site est difficile et que votre visiteur n'arrive pas à trouver rapidement les liens pouvant l'intéresser, il ne passera que très peu de temps sur votre site et préférera se rendre sur un site ou la navigation est plus simple.

Vérifiez que Google Analytics est correctement configuré.

Le dernier point est surement le plus simple à corriger, si vous observez, par exemple, un taux de rebond de 100% ou bien de 0%, il y a de fortes chances que votre logiciel de suivi ne soit pas configuré correctement. Vous pouvez utiliser l'extension Google Tag Assistant afin de vous assurer que votre code de suivi est implémenté correctement sur l'ensemble de votre site.

Mettez en place des suggestions de contenu similaire.

Afin d’améliorer votre taux de rebond, vous pouvez améliorer la navigation sur votre site en proposant à vos visiteurs de visiter une page de votre site présentant un sujet connexe à la page sur laquelle il se trouve. Dans le cas d’un blog, cela permettra au visiteur de continuer sa lecture, dans le cas d’un e-commerce, cela vous donnera une autre chance de répondre à son attente s’il n’a pas trouvé son bonheur sur la page produit.

Voilà, vous en savez désormais plus sur le taux de rebond et les outils pour l’optimiser.