Analyse Sémantique SEO : Créez du contenu pertinent

Bien que l’algorithme de base de Google soit le Pagerank, celui a bien évolué et prend désormais de nombreux critères en compte. L’un des plus important est la sémantique et l’analyse naturelle du langage (ou NLP pour natural language processing). Si auparavant il était possible de se positionner sur Google en effectuant une simple inclusion de mot-clé, cela n’est désormais plus possible. Le moteur de recherche a grandit et devient de plus en plus intelligent au fil des années et des mises à jour.

Qu’est-ce que la sémantique

La sémantique est une branche de la linguistique étudiant le sens, la signification des signes et notamment du langage. Même si les moteurs de recherche restent des robots, ils comprennent de mieux en mieux le langage humain et sont capables de déduire la pertinence d’un résultat de recherche en fonction de son contenu.

Création de contenu et rédaction SEO

Aujourd’hui, pour pouvoir espérer positionner un site sur la première page de Google, il est nécessaire d’apporter une réelle valeur à l’internaute en lui proposant un contenu pertinent, novateur et unique. La création de contenu ne doit pas se faire pour Google, elle doit avant tout être réaliser pour l’internaute. La création d’une page web performantes passe par la rédaction d’un contenu de qualité. Cela vous permettra, d’une part d’être plus pertinent aux yeux de Google et d’autre part de confirmer votre image de marque auprès de vos visiteurs.

Optimisation des contenus rédactionnels

Ceci étant dit, il est possible d’allier ces deux points : proposer un contenu pertinent à l’internaute et optimisé pour les moteurs de recherche. Bien qu’il existe de nombreux outils d’analyse sémantique sur la toile, permettant de faciliter le travail de rédaction, il existe une méthode simple pour optimiser rapidement ses textes.

Une question simple à vous poser : comment Google est-il capable de faire la différence entre la voiture et l’animal lorsque vous effectuez la requête “jaguar” ? Ou encore comment Google est-il en mesure de savoir si vous vous renseignez sur le fruit ou que vous recherchez un partenaire juridique lorsque vous effectuez la recherche “Avocat” ?

Ces deux questions peuvent paraître bêtes, cependant, elles en disent beaucoup sur le fonctionnement du moteur de recherche : en plus de prendre en compte le mot-clé ciblé, Google utilise de nombreux algorithmes afin d’analyser l’intégralité de votre texte. Prêtez-vous à ce jeu : tentez de décrire à vos amis ou à vos collègues le mot-clé sur lequel vous souhaitez vous positionner sans l’utiliser.

Vous serez naturellement amené à utiliser un champ lexical précis. Par exemple, il y a très peu de chance que les termes “conseils juridiques” ou encore “tribunal” apparaissent si vous cherchez à décrire un avocat, dans son sens métier de loi. Au contraire, et pour reprendre le même exemple, si vous connaissez à utiliser les termes “acide gras saturés” ou encore “vitamine”, il y a fort à parier que vous parlez du fruit.

Ce simple exercice vous permet d’identifier des expressions clé, que vous devrez intégrer dans le corps de votre article ou de votre page afin d’indiquer clairement à Google de quel mot vous parlez.

Pensez à l’internaute avant tout

Désormais, l’une des choses les plus importante lors de la création de contenu sur internet est l’intention de recherche. Vous focaliser sur l’intention de l’internaute permet d’être beaucoup plus pertinent et vous permet d’augmenter votre taux de conversion, et donc de générer de nouveaux clients.

Afin d’avoir une idée assez précise de l’intention de recherche des internautes, il convient d’analyser la page de résultat de recherche proposé par Google. Qui sont les concurrents déjà placés, quels contenus proposent-ils, il y a-t-il des résultats relatif à l’actualité, aux entreprises locales ou encore des résultats images et vidéos ? Toutes ces informations vous permettent de mieux connaître l’intention réelle d’un internaute effectuant une recherche sur internet et vous permet de juger de la pertinence de votre activité par rapport à cette intention. En répondant exactement à l’intention de l’internaute, vous maximisez vos chances de vous positionner dans les premiers résultats de recherche. Au contraire, si vous ne répondez pas à cette intention, peut être arriverez vous à vous positionner à l’aide d’une stratégie SEO agressive, mais les résultats seront temporaires et vous ne garderez pas vos positions très longtemps.

Alors que la recherche vocale prend de plus en plus d’importance avec l’apparition des assistants personnels, tel que Siri ou Alexa, il devient primordiale d’effectuer cette analyse afin de vous positionner sur le long terme et peut être obtenir ce que les experts en référencement naturel appellent la position 0.

Sachez que Google à mis en place un filtre visant à pénaliser les contenus à faible de faible qualité : Google Panda.

L’organisation de votre contenu

Une autre variable à prendre en compte est l’organisation de votre contenu, de votre maillage interne, comment vos pages sont-elles liées entre-elles ? Comme évoqué au début de cet article, le corps de l’algorithme de Google reste le Pagerank, un algorithme analysant les liens entre les différentes pages d’un ensemble, ou d’internet dans notre cas.

Bien souvent, les pages d’un site internet, qu’il s’agisse d’un site e-commerce ou d’un site éditorial sont organisés de manière chaotique. Lorsque l’on souhaite optimiser son arborescence, il convient de se poser la question suivante : les pages liées à la page actuelle sont-elles pertinentes par rapport à la recherche et l’intention de l’internaute.

Il existe de nombreuses méthodes pour organiser les pages d’un site internet, et ce n’est pas un secret pour le SEO, le système de blog avec une archive par date est souvent la moins performante. Il convient de privilégier les organisations sous forme de cocon sémantique ou bien sous forme de silloing thématique, il s’agit de techniques d’organisation du contenu permettant de maximiser la pertinence des différentes pages et de leurs relations.

Les algorithmes utilisés par Google

Enfin, pour les plus techniques d’entre vous, sachez que Google utilise de nombreux indicateurs afin d’analyser le contenu textuel disponible sur internet. Même si l’algorithme de Google est un secret bien gardé, sachez que Google publie régulièrement de nouveaux brevets, même si ceux-ci ne sont pas toujours utilisés dans le cas du classement des résultats naturel, prendre le temps d’analyser certains de ces brevets permet d’en savoir plus sur la vision de Google par rapport au contenu. Vous pouvez retrouver l’ensemble de ces brevets sur Google Patents.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le NLP (Natural Language Processing) et sur l’optimisation sémantique de vos contenus, vous pouvez commencer vos recherches avec le Cosinus de Salton, le TF/IDF avant de vous lancer la dans la lecture des publications de l’université de Standford relatives à l’analyse du langage.

Prenons rendez-vous
dès aujourd’hui.

Nicolas TRIMARDEAU

Consultant en Stratégie Digitale

Nice, Sophia Antipolis, Provence Alpes Côte-d’Azur

Email : contact@trimardeau.com

Téléphone : +336 88 68 97 81

Partenaire Google spécialisé dans la Publicité sur le Réseau de Recherche.